Biographie (sommaire) de l’artiste

 

Thomas Dalle commence son parcours d’artiste dans le Nord de la France dans les années 80 comme batteur. Et dès le départ, il multiplie et mélange les styles et les contextes : batteur de rock, batteur de jazz, batteur de cirque. Après des 1er prix de conservatoire en percussion classique, il joue aussi pour le théâtre populaire des Flandres et à l’opéra de Lille. En 82, lors d’un stage à Amsterdam, il découvre « le marimba » avec l’artiste japonaise Keiko Abe. Il a trouvé son instrument de prédilection et s’installe à Paris dans les années 90 pour étudier le jazz et l’improvisation.

Stage en grand orchestre avec François Janneau, stage de vibraphone avec Gary Burton et création de son premier spectacle musical au marimba avec son frère Matthieu à la contrebasse : «Robin des Sons et Domisol», Tournées JMF et Printemps de Bourges. Puis, il rencontre le groupe vocal TSF et devient artiste de Music-hall pendant plusieurs années : Olympia, la Cigale, Théâtre de Chaillot, Tournée à Tokyo, deux CD et deux nominations aux Victoires de la musique.

En 96, il commence des résidences au Théâtre de Suresnes et crée plusieurs spectacles, d’abord «Improvisations», avec des enfants, puis « la relève des conteurs » avec la chanteuse Anne Baquet, le « Cabaret de ch’Nord » et en 2000, il crée «Marimba, Chansons et autres Bricoles», avec lequel il s’exportera au Mexique en 2002 pour le «Festival international de Marimbistas».

En tant que compositeur, (à partir de 95), il rencontre la création radiophonique avec « les dramatiques » de France-culture sur une quinzaine d’années. En 2002, il compose la musique de scène de la pièce de Jules Romain «Knock», mis en scène par Maurice Benichou, avec dans le rôle titre Fabrice Luchini, création au Théâtre de l’Athénée (Paris). La même année, Il monte « Les sous-fifres du Bousbecquistan », orchestre de ch’nord cherche chef d’orchestre et organise le premier «Festival international de L’homme-orchestre» à la Ferme du Buisson (Marne-la-Vallée). Comme improvisateur, il se passionne pour le «Ciné-Concert» et improvise au piano trafiqué et aux percussions électroniques sur des films muets pour le Forum des Images, la Cinémathèque Française et le Festival d’Asnère (Hautes-Pyrénées).

En 2007, il réalise une série de performances dont «Putain de Fa#» pour Lieux Publics – Sirène et midi net – sur le parvis de l’Opéra de Marseille, puis, pour la fête de la musique, «Tais-toi et danse» à La Villette (Paris). Pour le Théâtre Jean Vilar d’Ivry-sur-Seine en 2008, il crée, avec la comédienne Sophie Cusset «9 mois d’grosse-caisse» qui sera programmé à la Cité de la Musique (Paris).

Il devient comédien chanteur d’opérette en 2009 pour «La Vie Parisienne» d’Offenbach mise en scène par Alain Sachs. Nommée aux Molières du meilleur spectacle musical 2010. Parallèlement en 2010, il commence le duo «Dalle Dalle Récital» avec la chanteuse Jessica Dalle au cabaret Le Limonaire. En 2012, il décide de monter son orchestre et d’enregistrer au théâtre de la Reine Blanche, Que Dalle Orchestra « live #1 » et « live #2 » en 2013. Il continu la musique de scène et compose la musique du spectacle de Jessica Dalle « Walpurg Tragédie » qu’il interprète au Théâtre de la Cité Internationale en 2016 et à la Gaité Lyrique (Paris). En 2017, Que Dalle Orchestra joue et enregistre son «  live #3 » au conservatoire de Lille et l‘année suivante, est programmé au festival « Wazemmes l’accordéon ». À suivre…

Knock Music

by Thomas Dalle | Enregisterment Live - Théâtre Athénée (Paris)